La chute

10h

Un homme seul, dans un bar d’Amsterdam, fait la confession de sa vie et part à la recherche de son identité. Croyant se connaître, il prend conscience de son impuissance à se connaître vraiment après avoir assisté à un drame muet en tant que témoin mis face à sa propre dualité opposant le corps et l’esprit. Camus nous interroge sur notre indifférence

Le Préfet Pilate a-t-il bien fait son métier ?

11h

Le WAKAN qui aime mettre « le Sacré en question(s) », confronte ici 5 regards, radicalement différents, de 5 écrivains européens du XXème siècle sur la rencontre fugitive et tragique du procurateur romain Pilate avec un certain Jésus, dit le Christ, en adoptant le point de vue du fameux préfet.

Les Fleurs de soleil

11h30

Avec ce texte, réédité à de nombreuses reprises, Simon Wisenthal, le célèbre « chasseur de nazis », offre un récit particulièrement troublant. En effet, en juin 42, alors qu’il est prisonnier dans un camp de travaux forcés, Wiesenthal est appelé au chevet d’un officier SS en train de mourir de ses blessures. Cet officier se torture au souvenir de la manière particulièrement abjecte dont il a fait périr un groupe de familles juives

De Pékin à Lampedusa

12h50

Samia Yuzuf Omar est née en 1991, l’année où la guerre civile éclate en Somalie. Au prix d’énormes sacrifices, elle réussit à intégrer l’équipe d’athlétisme qui représentera la Somalie aux Jeux Olympiques de Pékin. Aux éliminatoires du 200 m elle terminera loin derrière les championnes. Mais pour elle, c’est une victoire.

Edgar, le cœur dans les talons

13h25

Edgar, 10 ans, annonce à ses parents qu’il veut devenir danseur classique. Le début des ennuis pour lui et de l’hilarité pour la salle… Son père : Mon fils en tutu ? Jamais ! Sa mère : Mais non, pas un tutu c’est pour les filles… il lui faut un collant ! La cour de récré : Pourquoi t’es pas maquillé ? Viens, on va t’mettre du rouge… Sa meilleure amie : Génial ! Tu vas me porter comme dans « Dirty Dancing » ?

L’autoportrait

14h20

Une galerie de peinture, jour de vernissage. L’artiste prépare discours et champagne mais stupeur: son autoportrait, clou de l’expo, prend la parole! Entre querelle philosophique et dispute entre nanas, dans ce seule en scène à deux personnages, qui l’emportera ? Pièce sur le thème de l’art et la création qui fait la part belle à la vidéo, L’autoportrait a été joué dans

Il était toujours Audrey Hepburn…

15h05

N’y a-t-il pas plus urgent à faire ? C’est la question que se pose une jeune comédienne, dans sa loge, quelques minutes avant d’entrer en scène. Elle pense alors à Audrey Hepburn, qui, elle aussi, au point culminant de sa carrière, remit tout en question. Comme dans un flash-back, le décor change et Aude Chollet nous fait revivre avec ses trois acolytes (un coiffeur, un producteur et un journaliste), les interrogations d’Audrey, telles qu’on les imagine.

« The Guitrys » une comédie

15h45

Lorsque Sacha Guitry rencontre en 1915 la jeune Yvonne Printemps, petite danseuse de revue, lui est déjà un écrivain reconnu et …marié ! Qu’à cela ne tienne, 3 c’est un chiffre et Sacha installera son “ Rossignol” en ménage avant de l’épouser 4 ans plus tard. Ils seront riches , célèbres, et heureux. Enfin un temps…

Littoral

16h45

Wilfrid : “Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais pour ma part c’était la première fois que je perdais mon père. On nous renseigne si mal quand on est petit sur ce genre de choses que, lorsque ça nous tombe dessus, on est dans la merde.” LITTORAL est un parcours initiatique, une invitation au voyage. L’écriture de Mouawad est à la fois poétique, drôle et crue. Elle est comme un grand roman où les vivants, les morts et les rêves ont leur mot à dire, leur histoire à raconter. Il est question de famille, de mémoire, de rencontres, de guerre, d’amour et du passé que l’on traine avec soi comme une ombre.

Un homme debout

17h05

Retour au pays natal… tel est le voyage de Césaire, humilié insoumis rêvant d’un monde meilleur. Lié au fumier nourrissant, à l’enfer de la colonisation, il livre un combat initiatique pour appeler son peuple et toutes les minorités opprimées de la planète à se mettre debout et danser la liberté dans un langage universel.

Mozart et Salieri

18h20

Mozart a suscité la jalousie de ses confrères et sa mort mystérieuse fut immédiatement attribuée à l’un d’entre eux : Antonio Salieri. Aujourd’hui, les musicologues ne voient dans cette accusation qu’une légende. Mais une légende assez forte pour avoir inspiré le fameux “AMADEUS” de Forman ! Dans cette nouvelle adaptation, Salieri n’écarte pas Mozart en l’empoisonnant, mais en lui suggérant – pour l’exclure – de composer un opéra sur un mauvais livret : “La flûte magique”. C’était mal le connaître.

La bible en 1h

18h20

On dit souvent qu’il est difficile de comprendre la musique ou la peinture classiques sans connaître la Bible, tant les références sont nombreuses. On dit aussi que la Bible fait partie de notre culture et de notre histoire. Et pourtant …. pour de nombreux contemporains, lire la Bible est un véritable défi. Certains textes sont ardus, d’autres paraissent incompréhensibles, bref : la lassitude guette le lecteur le mieux intentionné.

Farinelli et le roi fou

18h20

Au 18e siècle, l’âge d’or de l’opéra, un chanteur domine toutes les scènes de théâtre d’Europe : le castrat FARINELLI. Après avoir chanté à Vienne, Florence, Londres ou Versailles, il est appelé à Madrid où il reste 22 ans au service du roi Philippe V, un monarque neurasthénique, que la voix du castrat apaisait. Mais … est-on vraiment certain de l’identité sexuelle de Farinelli ? Pour quelle « vérification » a-t-on réouvert son tombeau en 1850 ?

Un Juif pour l’exemple

19h20

1942. En Suisse. Pour marquer son allégeance au IIIe Reich, le groupe local fasciste décide de l’exécution d’un Juif. Pour l’exemple ! Un acte d’une cruauté sans commune mesure. Jacques Chessex (prix Goncourt) donne à prendre conscience du danger des thèses fascisantes, qui, s’insinuant dans les esprits, peuvent conduire les plus faibles à commettre l’indicible.

Duel au canif

19h20

Paris1890. Le mari, la femme et l’amant. Un trio en apparence ordinaire, en apparence seulement ! Le mari, le comte Jean de Sallus est un homme puissant, arrogant et infidèle, délaissant sans vergogne son épouse au profit de cocottes auxquelles il voue une passion immodérée. La femme, la jeune et vertueuse Madeleine s’est finalement décidée, après des années de ce traitement injuste, à prendre

Au banquet de Marianne

21h

Les valeurs fondatrices de notre démocratie vécues par trois serveurs de bistrot. Montesquieu, Robespierre, Hugo, Jaurès, De Gaulle, Edgar Faure, malicieusement réunis à l’occasion d’un banquet républicain ? Une réflexion joyeusement iconoclaste sur les valeurs fondatrices de notre République, pour ré-enchanter la politique et tenter de redéfinir un nouveau contrat social.

Mc Roger

21h

Accrochez-vous, MC Roger débarque sur la scène de l’humour comme un OVNI descendu des alpages suisses ! Après ses parodies «C’est l’apéro» ou «Racler comme jamais» aux millions de vues sur la toile, armé de ses bretelles et de son naturel, il présente un one man show musical déjanté. Tour à tour danseur, chanteur, musicien et comédien, il utilise toutes les cordes de son arbalète, comme un Guillaume Tell de l’humour, et vise dans le mille.

Une tempête d’1h12

22h30

Prospéro était duc de Milan. Il s’est fait doubler par son frère, et exiler avec sa fille Miranda sur une île. Pendant 12 ans, il apprend la magie. Il fait échouer le bateau de ses ennemis sur l’île à l’aide d’une tempête, pour se venger et tenter de récupérer son bien pour sa fille… A l’aide d’objets et de musiques, la compagnie tentera de montrer la magie

François le Saint jongleur

22h35

François, c’est François d’Assise, une rock star médiévale et si moderne. Et c’est Dario Fo, sept siècles plus tard, qui provoquera l’église en écrivant la vraie histoire de François dans un texte transpercé d’un humour, d’une folie et d’un jusqu’au-boutisme sidérant. Fo, géant du théâtre italien, prix Nobel de Littérature, engagé dans mille combats pour davantage de justice sociale redonnera ainsi ses vrais oripeaux de révolutionnaire à François.